News

VIDEO Justin Timber­lake : son duo inso­lite avec Prince lors du Super Bowl à Minnea­po­lis

 

Justin Timber­lake avait la lourde respon­sa­bi­lité d’as­su­rer le show de la mi-temps du Super Bowl. S’il a convaincu par sa pres­ta­tion, c’est surtout son duo virtuel et inat­tendu avec Prince qui a mis tout le monde d’ac­cord

Hier se dérou­lait la 52e édition du Super Bowl, rendez-vous incon­tour­nable de foot­ball améri­cain que personne ne loupe­rait pour rien au monde. Véri­table tradi­tion outre-Atlan­tique, la mi-temps du match se doit égale­ment d’être inou­bliable. Et chaque année, un artiste se voit dési­gné pour mettre le feu au public en atten­dant le retour des joueurs le temps d’un mini-concert à part entière. Au cours des vingt dernières années, la scène du Super Bowl a vu défi­ler Beyoncé, U2, Cold­play, Katy Perry, Bruno Mars et Lady Gaga entre autres. Et l’édi­tion 2018 avait choisi Justin Timber­lake pour enflam­mer l’US Bank Stadium de Minnea­po­lis. Mais le chan­teur avait deux fois plus de pres­sion que ses prédé­ces­seurs.

Justin Timber­lake n’en est pas à son coup d’es­sai en matière de spec­tacle de Super Bowl. En 2000, il y parti­cipe en tant que membre du groupe N’Sync auquel il appar­tient à l’époque. Puis c’est en solo – mais au côté de Janet Jack­son qu’il remet ça en 2003. Malheu­reu­se­ment pour les deux chan­teurs, l’Amé­rique très puri­taine se souvien­dra bien plus de l’ac­ci­dent de téton de Janet Jack­son – plus connu sous le nom de Nipple­gate – que de la pres­ta­tion musi­cale du duo. Alors cette année, Justin Timber­lake a mis le paquet pour rattra­per le coup.

S’il a inter­prété quelques-uns de ses plus grands titres (mais aussi son dernier puisqu’il vient juste de sortir son nouvel album) sous les yeux ébahis de sa femme Jessica Biel, le chan­teur a égale­ment profité de l’oc­ca­sion pour surprendre le public et rendre hommage à l’un des plus grands artistes dispa­rus de la scène musi­cale améri­caine. Ainsi, proje­tée sur un immense fond blanc est appa­rue la silhouette et l’image – violette évidem­ment – de Prince. Un clin d’œil riche de sens puisque le défunt artiste était origi­naire de la ville de Minnea­po­lis. Et le public a visi­ble­ment été conquis…

5 février 2018

Laisser un commentaire

[kento-splash-screen]
Casabouge